Formadigimar vous raconte l’histoire du rhum Martiniquais

Qui ne connait pas le rhum Martiniquais ou n’en a jamais goûté?

Le rhum Martiniquais a vue le jour de façon atypique, il a dû passer par plusieurs étapes avant de devenir le rhum de qualité qu’il est aujourd’hui. C’est grâce à ce parcours qu’il est reconnu comme le meilleur  rhum au niveau mondial.  Le team Formadigimar constate que même les pays asiatiques sont devenus adeptes du Rhum Martiniquais.

En Novembre 1996, les producteurs Martiniquais sont les premiers à obtenir le label.

Formadigimar vous raconte l’histoire du rhum Martiniquais:

Il faut tout d’abord chauffer le sirop de jus de canne, puis lorsqu’il est refroidi et qu’il a cristallisé, le sucre va laisser un déchet de grande qualité appelé mélasse brune. Cette mélasse est le premier contenu placé dans les cuves afin d’obtenir le TAFIA.

Le Tafia est une eau de vie sans finesse qui avait pour but de saouler les flibustiers et les premiers colons.

Au XVIIIème, la production prend de l’ampleur sur le marché et progressivement celle-ci  est améliorée en qualité.

Par la suite la mélasse n’est plus utilisée comme matière première, et elle laisse place au jus de canne cuit « le Vésou », puis vient le jus de canne frais. Le Vésou est aujourd’hui la matière principale utilisée pour effectuer le Rhum Agricole.

canne martinique formadigimar tousvoyageurs voyage
Canne de Martinique

La Martinique compte sept distilleries toutes bénéficient de l’Appellation d’origine contrôlé(AOC).

  • NEISSON
  • DEPAZ
  • SIMON
  • LA FAVORITE
  • SAINT JAMES
  • LA MAUNY
  • JM
Distillerie martinique rhum formadigimar voyage tousvoyageurs
Distillerie Martinique

Comments

  1. Stéphane Betzi says:

    Petit souci dans le nombre de distilleries …. Déjà il manque le plus gros : Clément, puis aussi au moins Dillon et Trois Rivières …

    1. Très bonne remarque, qui annonce le prochain article sur les distilleries manquantes

Laisser un commentaire